«Je n’aime pas dire aux parents d’attendre»

PA3_2023_Physiopaed_Graser.jpg

Si tout le monde parle de la pénurie de pédiatres, les temps d’attente s’allongent aussi en physiothérapie pédiatrique. Selon Judith Graser, présidente de l’association suisse de physiothérapie pédiatrique «physiopaed», le problème est ailleurs.

Accès exclusif

Physioactive est exclusivement mis à disposition pour les membres de Physioswiss et les abonné e s.

Saisis le mot de passe ou connecte-toi via le Portail des membres. Le mot de passe est disponible sur la page de l'éditorial, la troisième du magazine imprimé.

Pas d'accès ?

S'abonner à Physioactive / Devenir membre