L'interprofessionnalité doit être renforcée, mais pas dans le cadre de mesures visant à freiner la hausse des coûts

Le Conseil fédéral veut freiner la hausse des coûts dans le système de santé. Physioswiss reconnaît certes cette nécessité, mais n'est pas d'accord avec la proposition de mise en œuvre. Le renforcement des prestations de base représente une avancée, mais les mesures envisagées limitent fortement le travail de tous les prestataires de base et ne sont donc pas efficaces.

«Physioswiss soutient les mesures envisagées qui visent à renforcer les soins coordonnés et l'interprofessionnalité dans le système de santé », déclare Mirjam Stauffer, présidente de physioswiss, dans la prise de position de son association. En revanche, physioswiss rejette les limitations et contraintes que le projet prévoit d'imposer aussi bien aux assurés (obligation de premier point de contact médical) qu'aux fournisseurs de prestations (objectifs).

Pour en savoir plus, consultez le communiqué de presse.

Kostensenkung klein.jpg
Copyright © physioswiss 2021